Publié le 22 avril 2022

Validation de nos capteurs
dans des situations de manipulation de plaques d’égout

manhole cover

Les troubles musculo-squelettiques sur le lieu de travail sont un problème croissant en Europe. La mesure de ces troubles en milieu de travail présente de multiples limitations concernant le matériel et la fiabilité des mesures. L’objectif de cette étude était donc d’évaluer l’utilisation des IMU NOMADe par rapport à un système de référence pour leur utilisation en milieu de travail. 

Dix volontaires sains ont effectué trois méthodes de levage (arracher, pousser et tirer) pour couvercle de plaque d’égout simulée à l’aide d’un outil sur mesure pesant 20 et 30 kg. Le dos et le bras dominant des participants ont été équipés d’IMU, d’EMG et de marqueurs réfléchissants pour l’analyse VICON et la perception de l’effort a été estimée à chaque essai à l’aide d’une échelle visuelle analogique (EVA). 

La méthode de Bland-Altman a été utilisée et les résultats ont montré un bon accord entre les systèmes IMU et VICON pour les angles de lacet, de tangage et de roulis. Les résultats EMG ont été comparés aux résultats de l’échelle visuelle analogique et les résultats ont montré que les deux sont un moyen précieux pour évaluer les efforts pendant ces tâches lourdes. 

Cette étude valide donc l’utilisation des IMU pour la capture de ces mouvements et sa combinaison avec l’électromyographie (EMG) et une échelle visuelle analogique (EVA) pour évaluer l’effort pour une utilisation en situation réelle de travail.

Copy link
Powered by Social Snap